Les dernières chroniques

lundi 19 juin 2017

C'est lundi, que faites-vous? [57]

Rendez vous initié par Mallou et repris par Galleane.

Coucou !
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu/vu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire/regarder en ce moment?
3. Que vais-je lire/regarder ensuite ?

La semaine dernière, j'ai lu...
'ai mis du temps mais j'ai enfin terminé le tome 1 de Tobie Lolness dans lequel j'ai eu beaucoup de mal à entrer mais qui s'est avéré être une bonne surprise. 

JPar ailleurs, je pense que je suis entrée dans une période manga, maintenant que quasiment toute ma collection est enfermée dans des cartons en attendant le déménagement... J'ai découvert Reine d'Egypte, un sacré coup de cœur! Et je continue à suivre Les Enfants de la Baleine, que je trouve toujours aussi sublime.

J'ai vu...
 
Côté visionnage, j'ai regardé la saison 5 d'Orange is the New Black, série que j'adore et dont j'attendais la suite depuis 1 an! Quel bonheur de retrouver les détenues de Litchfield... et quelle saison! Le plus triste dans l'histoire, c'est que maintenant il faut encore attendre 1 an...
J'ai aussi terminé la saison 3 de Gotham, série prometteuse dont j'ai adoré les deux premières saisons. Mais j'avoue avoir été un peu déçue par celle-ci qui, d'ailleurs, ne se termine pas vraiment en apothéose.

J'ai aussi pris le temps de regarder La Belle et la bête version film. Depuis le temps que j'en avais envie! Et à vrai dire, je ne sais pas vraiment ce que j'en ai pensé... J'ai aimé Emma Watson, j'ai aimé les images, mais je n'ai pas ressenti la magie de la version de 1991.

J'ai joué à...
Petit jeu indépendant payé 35€ en édition collector sur PS4, Little Nightmares a été une vraie bonne surprise! A mi-chemin entre le dessin animé Coraline et le jeu Limbo, c'est un jeu qui ne prend que quelques heures mais dont l'ambiance est vraiment incroyable!

En ce moment, je lis...
Série qui est dans ma bibliothèque depuis des lustres, par l'auteure de Nana et de Paradise Kiss, j'ai décidé de ne pas les enfermer dans les cartons et de les lire... enfin! Et pour l'instant, j'adore. Ai Yazawa ne me décevra jamais 

Je regarde...
J'ai ouvert Netflix, et je me suis dis "pourquoi ne pas replonger dans les années 90, âge d'or des slasher movies?". Pour l'instant, je n'ai vu que 2 épisodes et j'aime bien. Affaire à suivre...

Ensuite, je lirai...
Evidemment, je compte bien continuer Gokinjo. Il me manque les deux derniers tomes que je viens de commander histoire d'éviter la frustration de m'arrêter en plein milieu!

J'espère aussi avoir le temps de commencer la suite de Tobie Lolness, Les yeux d'Elisha car si le tome 1 a mis du temps à commencer, la fin donne vraiment envie d'en savoir plus!


Je n'ai pas encore décidé quel jeu j'allais commencer ou continuer ni ce que j'allais regardé dans la mesure où j'ai encore un stage qui va commencer bientôt et qui risque de me prendre pas mal de temps!

En attendant, j'espère que votre semaine a été riche en belles découverte!


mardi 6 juin 2017

Top Ten Tuesday [35] - Les 10 séries TV que vous aimeriez voir exister en roman

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani, puis sur celui de Froggy!

Les 10 séries TV que vous aimeriez voir exister en roman

Je suis ravie de reprendre le Top Ten Tuesday avec ce thème qui allie à merveille deux de mes passions! Mais du coup, le choix a été cornélien... J'ai choisi des séries dont aucun livre n'ont été tiré ou qui n'ont été créées à partir d'aucun roman (du moins je crois), mais aussi des séries qui, à mon avis, feraient de bons romans ou de bonnes séries de roman. 

10 / 9 / 8
  

7 / 6 / 5
  

 4 / 3 / 2
  

And the winner is...


Et vous, quelles sont les séries que vous aimeriez pouvoir lire en roman?

jeudi 1 juin 2017

[Série TV] 13 Reasons Why


Aujourd'hui, je viens vous parler de LA série Netflix dont tout le monde parle et qui fait polémique : 13 Reasons Why. Beaucoup s'y sont intéressés parce qu'ils avaient lu le livre dont elle s'inspire, d'autres ont été interpellés par le sujet - très grave - qu'elle aborde. Pour ma part, je n'ai pas eu le temps de m'intéresser à tout cela et la seule chose qui m'a poussé à me lancer dans cette série à la base, c'est la présence de Miles Heizer (que j'avais adoré dans Parenthood où il jouait le fils de Lauren Graham) dans le rôle d'Alex, et celle de Dylan Minnette (qui interprétait le fils de Jack Shepard dans la toute dernière saison de Lost) qui est en quelque sorte le personnage principal de 13 Reasons Why : Clay. Du coup, je ne m'attendais pas à grand-chose, je ne savais pas de quoi ça parlait et j'ai juste adoré cette série dont on doit parler et qui doit être vue!

13 Reasons Why suit Clay Jensen, un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l'intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s'est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l'une de ces raisons ?


La série débute juste après le suicide d'une lycéenne, Hannah Baker. Celle-ci a laissé des cassettes audio sur lesquelles elle explique les 13 raisons qui l'ont poussé à commettre l'irréparable. Une raison par face. C'est lorsque Clay, un camarade qui était amoureux d'elle, reçoit à son tour les cassettes, que débute la série. Cela signifie donc que Clay est sur ces cassettes, aussi surprenant que cela puisse paraître quand on commence à découvrir le personnage. A ce moment-là, plusieurs choses se mettent en place dans la tête du spectateur : Qui sont les responsables de la mort d'Hannah Baker? Qui a déjà entendu les cassettes? Qu'a bien pu faire Clay pour apparaître dans les fameuses cassettes? Que sait exactement Tony? Et c'est avec toutes ces questions en tête, et d'autres qui apparaissent au fil du visionnages, que j'en suis venu en regarder les 13 épisodes de la série en seulement 2 jours!

En effet, la série est tout bonnement addictive. Chaque fin d'épisode donne envie de savoir qui sera la personne suivante et ce qu'elle a bien pu faire de pire que la précédente. Car c'est peut-être une impression que j'ai eu mais plus la série avance, plus les faits dénoncés par Hannah sont graves et lourds de sens et de conséquences. On découvre à travers eux des personnages, des lycéens, totalement normaux en apparence. Des gens qu'on a peut-être nous aussi côtoyés dans notre jeunesse. Des gens qu'on a peut-être été sans même nous en rendre compte. Et chacun de leurs gestes, chacune de leurs paroles, deviennent les bourreaux, certains pires que d'autres, d'une jeune fille qui a demandé de l'aide et qui n'a pas été entendue, pas été écoutée.



Je me suis tellement attachée à Hannah que je n'arrêtais pas de me dire qu'elle ne pouvait pas être morte... J'espérais presque que c'était une très mauvaise blague de sa part, qu'à la fin de la série, elle allait revenir, satisfaite d'avoir fait flipper ceux qui l'avaient fait souffrir. Mais cette série est un reflet de la vraie vie, les morts ne reviennent pas à la vie par un quelconque miracle. Et Hannah, aussi présente soit-elle, est belle est bien morte. Du coup, on est envahi par un sentiment d'impuissance, d'inéluctabilité. On assiste à des événements horribles, et on n'y peut absolument rien. Tout comme Clay, qui les découvre à travers l'écoute des cassettes mais qui ne peut plus changer ce qui s'est passé.

C'est difficile de dire qu'on a aimé tel ou tel personnage dans 13 Reasons Why, car au fond ils sont tous coupables. J'ai eu beaucoup d'empathie pour Clay mais parfois, j'avais envie de le secouer. Au final, en dehors d'Hannah, mon personnage préféré est sans doute Tony. Mais ce qui est important dans cette série, ce ne sont pas tant les personnages que le message qu'elle délivre. Il y a beaucoup de polémique face au suicide d'Hannah. Je crois que ceux qui sont dans cette polémique ont perdu le fil principal de l'histoire. Le suicide d'Hannah, c'est juste la conclusion, le résultat. Mais la série traite surtout et avant tout du harcèlement scolaire. Ce que les jeunes doivent comprendre, c'est que leurs agissements, nos agissements, impactent plus la vie d'autrui que ce qu'on veut bien le croire. Une petite moquerie par-ci, un petit geste déplacé par-là... pour nous ce n'est rien mais pour la personne qui subit cela au quotidien, c'est déjà trop...


Je pourrais parler encore longtemps de toutes les raisons qui font que 13 Reasons Why est une série qu'il faut absolument voir, mais le mieux est de vous faire une idée par vous-mêmes. Je comprends que certaines images sont dures à voir et à digérer, mais il y a beaucoup trop d'Hannah Baker autour de nous pour fermer les yeux sur ce phénomène. Je ne sais pas si c'est la future maîtresse d'école que je suis qui parle mais c'est vraiment un sujet qui me tient à cœur et cette série en parle de la manière la plus juste qui soit... 

mercredi 31 mai 2017

Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar


Une copine en détresse a besoin de se changer les idées, et hop, en avant pour une séance cinéma improvisée! Vu l'heure tardive, on est allées voir ce qu'on a pu : le tout dernier opus de Pirates des Caraïbes, sous-titré La Vengeance de Salazar, le tout en version française car on est arrivées 15 minutes trop tard pour la version originale! Bref, autant vous dire que je n'étais absolument pas préparée à aller voir ce film, d'autant plus que j'ai vu les trois premiers opus il y a fort longtemps (donc j'ai oublié beaucoup de choses) et que je n'ai pas vu le quatrième (donc j'ai sûrement raté certaines choses). Et pourtant, j'ai quand même passé un très bon moment et je me demande ce qu'il pouvait bien y avoir dans La Fontaine de Jouvence car je n'ai pas l'impression qu'il me manquait grand-chose pour comprendre l'intrigue.

Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…


Le film renoue dès le départ avec ce qui avait fait le succès des premiers : l'ambiance et les personnages. Evidemment, Will Turner et Elizabeth Swann ne sont plus en mesure de porter l'histoire. Mais c'est au tour de leur fils Henry, interprété par Brenton Thwaites (à qui on ne peut nier un petit air de ressemblance avec son papa cinématographique), de prendre le relais et de  vivre de folles aventures aux côtés d'un Jack Sparrow égal à lui-même : complètement fou mais tellement attachant! Comme chacun sait, Will Turner est maintenant prisonnier d'une malédiction qui le condamne à rester sur le "Hollandais volant". Malédiction qu'Henry refuse d'accepter les bras croisés. Il décide alors de partir à la recherche du Trident de Poséidon qui, selon la légende, aurait le pouvoir de briser toutes les malédictions des océans, celle de son père y compris. Et pour cela, il a besoin de Jack Sparrow... et d'une carte mystérieuse possédée par une belle astronome putative!



L'autre bonne surprise du film, c'est la présence de Javier Bardem dans le rôle du grand méchant : Salazar. C'est un acteur que j'ai souvent vu dans des rôles d'amant ténébreux et sexy (Mange, prie, aime et Vicky Cristina Barcelona) ou des rôles dramatiques (Mar adentro) mais jamais dans un rôle de méchant et encore moins dans un film aussi peu sérieux! Comme quoi, ce monsieur peut tout jouer tant il est charismatique; Ici, il faut dire qu'il est bien aidé par les effets spéciaux qui rendent Salazar vraiment sombre et inquiétant par rapport au reste du film qui est très souvent léger et décalé.

D'ailleurs les effets spéciaux apportent un vrai plus à ce film car ils sont vraiment impressionnants, qu'il s'agisse de l'animation de Salazar et de ses hommes ou des batailles navales, et offrent des moments incroyables qui amènent au film une fraîcheur et un humour qui fait du bien! Je pense notamment à la scène du braquage de banque que j'ai juste trouvé énorme, mais également les attaques du bateau de Salazar sur les autres bateaux qu'il croise. Et je ne pourrais pas boucler cet article sans parler de l'immense joie que m'a procuré le fait de voir Jack Sparrow (et donc Johnny Depp) dans sa jeunesse. J'ai eu l'impression de revenir 20 ans en arrière...


Au final, ce Pirates des Caraïbes a été une bonne surprise car je ne m'attendais à rien. J'ai passé un très agréable moment qui m'a même donné envie de me replonger dans les premières aventures de Jack Sparrow. On y retrouve l'ambiance des débuts, notamment grâce à la BO qui est vraiment digne des précédents opus mais aussi grâce aux acteurs. Le scénario n'est pas spécialement original mais il permet de boucler la boucle dignement. 

mardi 30 mai 2017

Love Letters to the Dead - Ava Dellaira

Auteur : Ava Dellaira
Traducteur : Philippe Mothe
Édition française : Michel Lafon (2014)

Quatrième de couverture
Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.

Premières phrases
Cher Kurt Cobain,
Aujourd'hui, Mme Buster nous a donné notre premier devoir d'anglais: écrire une lettre à une personne décédée (comme si elle pouvait lui arriver au paradis, ou, mettons, à la poste des fantômes). Son idée, c'est sans doute de nous faire écrire à un ancien président ou quelqu'un de ce style, mais moi, il me faut une personne à qui je puisse parler. Je ne pourrais pas parler à un président. A toi, si.

Mon avis
J'ai lu ce roman il y a de cela quelques mois mais je tenais à en faire une chronique avec les souvenirs qu'il me reste de cette lecture qui m'a vraiment touchée. La jeune héroïne de ce roman, Laurel, a perdu sa sœur aînée, May, et tente tant bien que mal de surmonter son chagrin. Pour cela, elle intègre un lycée où personne n'est au courant de la tragédie, et elle tente de ressembler à May pour se faire accepter, parce qu'elle admirait sa sœur, son modèle, son héroïne. Elle se cherche. On pourrait dire qu'il s'agit d'un roman initiatique, mais revisité car c'est aussi et surtout un roman épistolaire. Laurel doit rendre un devoir d'anglais dans lequel elle écrit une lettre à une personne décédée de son choix. Elle commence par Kurt Cobain, l'idole de sa sœur, mais ne trouve pas le courage de rendre le devoir. Néanmoins, elle continue d'écrire, et la liste de ses destinataires s'agrandit. Elle leur raconte sa vie, ses problèmes, son passé, son présent. Elle se remet en question, elle remet en question la mort de sa sœur, sa culpabilité, sa vie entière en réalité. Tout ce qu'elle ne peut confier à personne d'autre puisque May n'est plus là pour l'écouter.

Evidemment, le roman n'est pas uniquement composé de Laurel, du fantôme de May et des quelques célébrités à qui s'adressent les lettres. Lors de cette introspection, nous découvrons tous les personnages qui accompagnent la jeune fille tout au long de parcours sur le chemin du deuil. Et ces personnages abordent des thèmes vraiment importants et finalement plutôt rares dans la littérature jeunesse. Je pense notamment à la violence infligée à Hannah par son grand frère, mais aussi l'homosexualité et la difficulté d'assumer ses préférences sans être jugée au lycée (et plus tard, malheureusement) à travers la relation entre Natalie et Hannah. J'ai vraiment apprécié le regard que porte Laurel sur ce qui se passe autour d'elle car malgré les épreuves qu'elle traverse, et bien qu'elle ne sache pas elle-même où elle en est, elle ne juge jamais les autres et les accepte tels qu'ils sont.  Alors qu'en contrepartie, elle a peur de ne pas être acceptée pour ce qu'elle est et se force à agir comme l'aurait fait May. Du moins comme elle pense que l'aurait fait May... Et en cela, je me retrouve un peu en Laurel.

Je lis très peu de romans épistolaires et pourtant c'est un genre que j'apprécie beaucoup. Love Letters to the Dead m'a donné envie de consacrer plus de temps à ce type de littérature. J'ai vraiment aimé la plume de l'auteur qui est souvent très poétique et toujours très juste dans les émotions évoquées. Ce roman m'a plu et je ne regrette absolument pas d'avoir décalé quelques révisions pour le découvrir. Dire que ce n'est que le premier roman de cette auteure, j'ai vraiment hâte de découvrir ce qu'elle va nous proposer d'autre!

Citations
Un ami, c'est celui qui t'accorde la totale liberté d'être toi-même - en particulier de réagir comme bon te semble. Que tu réagisses comme ci ou comme ça, ça lui est égal. C'est ça le vrai amour : c'est permettre à quelqu'un d'être ce qu'il est vraiment.

Merci pour ces paroles, car elles m'ont fait réfléchir. Moi, je crois que, depuis longtemps, j'essaie de réagir en fonction de ce qu'on attend de moi et pas en fonction de ce que je suis réellement.

Et peut-être que grandir, c'est comprendre qu'on peut être autre chose qu'un personnage qui va là où l'histoire le pousse. C'est comprendre que cette histoire, on peut aussi en être l'auteur.

Peut-être que, d'une certaine manière, elle préfère garder Natalie comme meilleure amie parce que les meilleurs amis vous évitent les ruptures et tous les désagréments de ce genre. Et même sans aller jusque-là, une relation comme la leur les situe à part dans l'esprit de certains.
Et Hannah n'est peut-être pas prête à la revendiquer.

lundi 29 mai 2017

C'est Lundi, que faites-vous? [56]

Rendez vous initié par Mallou et repris par Galleane.

Coucou !
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu/vu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire/regarder en ce moment?
3. Que vais-je lire/regarder ensuite ?

Je commence tout juste à reprendre une vie "normale", je n'ai donc rien lu depuis plusieurs mois... J'espère que ce retour sur le blog sera l'occasion pour moi de reprendre un rythme correct de visionnage et de lecture! Ma culture générale en prend un coup, par contre je suis incollable en développement de l'enfant!

La semaine dernière, j'ai vu...
 
Petit ciné improvisé entre copines, du coup on a pris la séance qui restait étant donné l'heure tardive... Donc film en VF mais un bon moment tout de même devant le dernier volet de Pirates des Caraïbes. Puis j'ai enfin vu Premier contact qui me tente depuis sa sortie mais que j'ai laissé de côté faute de temps...

Avec monsieur, on a aussi terminé le premier arc de Saint Seiya, le Sanctuaire. C'est un des animés de mon enfance et j'ai voulu le lui faire découvrir. Bon, je pense qu'il ne sera jamais autant fan que moi mais je suis contente de me replonger dans ces épisodes.

En ce moment, je lis...
Je reprends doucement mais sûrement goût à la lecture, et quoi de mieux pour cela qu'une lecture commune avec PotitPanda? Ca fait bien 1 an qu'on avait programmé cette lecture, il était donc temps qu'on s'y mette.

Je regarde...
 
On continue Saint Seiya avec Monsieur, on est passé à l'arc Asgard, celui avec Hilda de Polaris et sa jolie petite sœur Freya. De mon côté, je regarde également l'animé Library Wars mais j'ai un peu de mal à accrocher.

Et je joue à...
 On a ressorti la PS3 pour compléter les trophées de certains jeux! Du coup, on est sur Final Fantasy XIII en ce moment. Autant dire qu'on a encore des heures et des heures de jeu devant nous!

Ensuite, je lirai...
Le tome 2 de Tobie Lolness! Parce que quitte à faire une LC, autant la faire jusqu'au bout.

Je regarderai...
Parce que j'ai entendu tellement de bien de cette série que j'ai pas vraiment le choix! Autant que mon abonnement Netflix me profite un peu.

Et je jouerai à...
Je l'avais commencé il y a quelque temps ce Breath of the Wild mais avec les oraux, j'ai préféré être raisonnable. Dernier souffle de vie de ma Wii U...


Et vous, vous avez lu/vu quoi de beau la semaine dernière? 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...