Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

mercredi 22 juin 2016

L'adoption - Tome 1 : Qinaya - Zidrou/Monin

Scénario : Zidrou
Dessins : Arno Monin
Éditions : Grand Angle en 2016

Quatrième de couverture
"L'amour ne se vole pas. L'amour ne s'achète pas. L'amour se mérite". 

Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c'est la vie de tous qui est chamboulée. Les parents essaient de lui faire oublier le drame qu'elle a vécu, Lynette se découvre un caractère de mamie gâteau et les amis du couple apprivoisent doucement cette petite qui s'adapte à sa nouvelle vie. Mais pour Gabriel, ce sera bien plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père lui qui n'a jamais pris le temps d'être père. 

Des premiers contacts distants aux moment partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d'imaginer.

L'arrivée de Qinaya, adorable!

Mon avis
Sans l'insistance de la bibliothécaire, je ne me serais sans doute pas intéressée à cette bande dessinée même si la couverture est très jolie. Mais elle a un peu insisté et elle a bien fait car je serai passée à côté d'un ouvrage à la fois touchant, intéressant et très joli graphiquement. Issue d'une collaboration entre Zidrou (scénariste entre autres de L'Élève Ducobu, Tamara ou encore Boule à Zéro) et Arno Monin (L'Envolée sauvage et L'Enfant maudit), cette bande dessinée s'éloigne pourtant énormément du genre traditionnel franco-belge et de ce  à quoi Zidrou nous a habitué. C'est pourquoi le coup de crayon de Monin convient parfaitement à cette histoire toute douce entre une petite fille de 4 ans qui a échappé au séisme péruvien, et sa nouvelle famille, en France, où chacun l'accueille à sa manière. L'histoire tourne surtout autour de la relation entre la petite Qinaya et son grand-père, ancien boucher-charcutier qui a passé 50 années de sa vie à travailler à tel point qu'il n'a jamais été présent pour élever ses propres enfants. On découvre, au premier abord, un personnage bourru, un peu à l'image du grand-père dans le film d'animation Là-haut. Mais peu à peu, Qinaya va faire fondre ce cœur de pierre et une relation unique va naître entre ces deux personnages que tout oppose.

Mais L'adoption, ce n'est pas uniquement l'histoire de cette relation. C'est aussi les questions que se posent les parents adoptifs sur le bien-fondé de leur acte, c'est aussi les questions que pose Qinaya sur sa vraie maman au Pérou, c'est aussi des événements inattendus que je ne peux raconter ici mais qui m'ont touchée. Et j'ai vraiment adoré ce mélange d'émotions, de sentiments, de rebondissements.. tout prend le temps de se faire mais tout va aussi très vite et je n'ai pas eu le choix que de lire cette bande dessinée d'une traite. Et la fin.. Je ne sais pas si le second tome tournera aussi autour de Qinaya ou bien si les auteurs ont prévu une autre histoire d'adoption mais j'espère qu'on saura vraiment comment les choses se terminent pour cette famille touchante et pour cette adorable petite fille qu'on aurait envie d'adopter nous aussi!

Le premier tome de L'adoption a donc été un réel coup de cœur pour moi! Je me suis attachée sans mal à ces grands-parents et à leur relation avec la petite Qinaya. Un scénario pas spécialement original mais très juste, très touchant et porté par la douceur des dessins de Monin qui ne font qu'accentuer cette sensation de tendresse qui unit les personnages et tout l'amour qui les anime. Je ne saurais que trop vous conseiller de prendre une petite heure de votre vie pour découvrir cet ouvrage.

(cliquez pour agrandir)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...