Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

dimanche 6 mars 2016

[#leFilmDeLaSemaine] 9 - Zootopie


Celui-ci, je l'attendais avec une certaine hâte. Persuadée que j'allais adorer comme c'est le cas dans 98% des cas avec Disney, je ne me suis absolument pas posé de questions. D'autant plus que la bande-annonce m'avait fait mourir de rire et que les critiques sont presque toutes unanimes : Zootopie est un chef-d'oeuvre. Pourtant, c'est avec une certaine déception que je suis sortie de la salle de cinéma, car je n'ai absolument pas retrouvé ce que j'espérais dans le film. C'est drôle, c'est mignon, c'est bien animé, mais il m'a manqué quelque chose et j'ai trouvé qu'il y avait quelques maladresses là où Vice-Versa était vraiment géniallissime!

Ça c'était drôle!
Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia ! Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque…

La bande-annonce, le synopsis et les critiques vendent tous du rêve. Aussi, je sais bien que mon avis s'éloigne assez du ressenti de la majorité mais j'avoue avoir vraiment du mal à comprendre cet engouement presque unanime autour de ce film d'animation. Déjà parce que le titre est assez mensonger : Zootopie. C'est le nom de la ville où se déroule notre histoire, et c'est une ville intéressante et intrigante car elle est faite de façon à ce que chaque animal, petit ou grand, terrestre ou aquatique, tropical ou polaire, puisse y trouver sa place. Seulement, tout cela n'est que pointé du doigt et on n'entre jamais vraiment dans cette ville qui, à mes yeux, devrait presque être un personnage à part entière de l'histoire et qui est ici reléguée au rang de simple background. Autrement dit, l'histoire aurait finalement pu se dérouler n'importe où...

Bienvenue à Zootopie
Restent alors les personnages et le scénario. Concernant les premiers, rien à dire : attachants à souhait, le duo lapine/renard marche du tonnerre! Judy est adorable, futée, persévérante, drôle et Nick a les mêmes qualités qu'il utilise tout autrement. Les deux compères vont devoir s'entraider pour venir à bout d'une épidémie qui semble toucher les animaux qui font partie des "prédateurs", les rendant à leur état sauvage originel. Evidemment, cela remet en cause la paix dans laquelle vivait les habitants de Zootopie où prédateurs et proies se côtoyaient dans une harmonie relative. C'est alors un message de tolérance que prône le film : il ne faut pas généraliser, les prédateurs ne sont pas tous méchants et les proies ne sont pas toutes des victimes. Le tout appuyé par la douce voix de Gazelle, doublée par Shakira et qui - soit dit en passant - ne sert pas à grand-chose si ce n'est peut-être de refléter l'impact qu'ont nos "artistes" actuels sur la pensée populaire grâce à leur super déhanché... 

Le scénario tient vraiment dans un mouchoir de poche, les idées ne sont pas développées jusqu'au bout et frôle très souvent le niais malgré de très nombreuses références. D'ailleurs, les rebondissements de la fin apparaissent comme une durée de vie artificielle du film qui aurait largement pu se terminer lorsque l'on pense qu'il est terminé la première fois. En plus, il y a finalement très peu de moments vraiment drôle et les deux seuls où j'ai ri concernait les paresseux. Peut-être qu'ils finiront par en faire un spin-off à l'image de ce que les Pingouins étaient à Madagascar? Ce ne serait pas étonnant...

Gazelle... Shakira... Ouais y a une ressemblance!
Au final, et malgré mes remarques plutôt négatives, je n'ai pas détesté Zootopie. Mais j'ai été déçue car je m'attendais vraiment à quelque chose d'exceptionnel et le film n'était pas à la hauteur de mes espérances. J'ai tout de même passé un agréable moment devant ce divertissement frais et coloré qui plaira aux petits (et visiblement aux grands aussi) mais je reste sur ma position sceptique quant aux éloges unanimes que je lis sur le dernier né des studios Disney.

Zootopie
Zootopie Bande-annonce (2) VF

Film vu dans le cadre du challenge
(vu le 24/02/2016)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...