Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

mercredi 13 janvier 2016

[Les Indispensables de la Littérature en BD] Les Misérables, d'après Victor Hugo

En parallèle de l'œuvre originale de Victor Hugo, je lis les adaptations des Misérables en version manga mais aussi en version BD franco-belge dans le but de définir les principales différences entre les cultures, éventuellement les points communs mais aussi les possibles inspirations. Autrement dit, j'aborde le sujet de la littérature française du XIXe siècle sous l'angle du transfert de culture d'un pays à l'autre. Aussi, même si je ne suis pas une adepte de BD, je ne pouvais pas passer à côté de cette collection intitulée "Les Indispensables de la Littérature en BD" et qui, en 1 ou 2 tomes, prétend couvrir les quelques 1800 pages de l'oeuvre imaginée par Victor Hugo. Ma principale question sera, ici, de savoir jusqu'à quel point les auteurs de cette BD y sont parvenus et, finalement, à quel type de public pourrait s'adresser cette œuvre.

Tome 1
Les misérables, ce sont Jean Valjean, l'ancien bagnard rejeté de tous, Fantine, l'ouvrière qui sombre dans la déchéance, sa fille Cosette, maltraitée par les cupides Thénardiers. Quel espoir pour eux en ce XIXe siècle rude et insalubre? Si Jean Valjean a la chance de croiser l'évêque de Digne, grâce auquel il devient le respectable monsieur Madeleine, il est surveillé par l'agent de police Javert qui le renvoie au bagne. Mais alors, comment pourra-t-il tenir sa promesse faite à Fantine mourante de protéger sa fille Cosette?

Tome 2
Jean Valjean s'est évadé et s'installe à Paris avec Cosette, sous une nouvelle identité : Ultime Fauchelevent. Gavroche, le gamin au grand cœur, vit dans la rue. Les Thénardier, eux aussi à Paris, organisent un guet-apens pour piéger Valjean. En Juin 1832 : la colère gronde, le peuple hisse des barricades aux cris de - vive la révolution, vive la République! - Qu'adviendra-t-il des amours entre Cosette et le jeune révolutionnaire Marius? Valjean échappera-t-il à la traque de Javert?

Je ne vais pas m'éparpiller des heures sur cette chronique pour la simple et bonne raison que l'histoire est déjà connue de tous. Qu'on ait lu l'œuvre de Victor Hugo en version intégrale ou abrégée, une BD, un manga, qu'on ait vu l'adaptation en dessin animé qui passait dans les années 90 ou plus récemment en anime,  ou qu'on ait vu un film ou cette comédie musicale horrible il y a quelques années, tout le monde connait de près ou de loin l'histoire de Jean Valjean et de Cosette. Ici, comme on s'en doute, impossible de reprendre l'intégralité des événements décrits par Victor Hugo. Même en partant du principe qu'une version illustrée permet de ne pas s'attarder sur tous les passages descriptifs, Les Misérables est un roman tellement colossal qu'il est impensable de vouloir tout combiner en 2 tomes. Il manque donc quelques éléments plus ou moins importants, mais tout est écourté. Par exemple, tout le stratagème - certes assez complexe - pour faire ressortir Valjean du Petit-Picpus pour l'y faire entrer à nouveau est à peine évoqué. Nous savons qu'il y a eut un plan mais nous n'en connaissons pas les détails. Néanmoins, la BD peut se targuer de reprendre mot à mot certains passages du roman. De plus, cette édition contient quelques pages de dossiers sur Victor Hugo, sur le contexte historique du roman, etc. En revanche, j'avoue ne pas avoir été conquise du tout par l'aspect graphique de cette BD. Pour avoir déjà eu affaire à un certain nombre d'adaptation (dont notamment le manga publié actuellement chez Kurokawa), je trouve celle-ci assez mal dessinée. Je n'ai pas réussi à m'attacher à ces personnages que je connais pourtant très bien. 


Au final, si je n'ai pas été conquise par cette adaptation, je dois lui reconnaître certaines qualités. Tout d'abord, elle peut être un tremplin pour découvrir l'œuvre d'Hugo de façon plus abordable que les 1800 pages originales avant de se lancer dans la lecture complète. Le dossier proposé par les éditions France Loisirs est aussi très complet et intéressant. Néanmoins, je trouve que d'autres adaptations de ce roman sont plus jolies et un peu plus complètes. Pour finir, cette BD marque ma 3ème participation au 2016 Reading Challenge organisé par Bouchon des Bois.


Ce livre a été lu dans le cadre d'un challenge

Une BD

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...