Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

dimanche 17 janvier 2016

[#leFilmDeLaSemaine] 2 - Jenny's Wedding



Je continue mon challenge #leFilmDeLaSemaine avec Jenny's Wedding qui, je pense, n'est pas sorti en France. Ma motivation pour regarder ce film est simple : Alexis Bledel. Actrice découverte dans ma série préférée entre toutes - Gilmore Girls - je n'avais encore jamais eu l'occasion de la voir dans un autre rôle que celui de Rory Gilmore. Aussi, quand j'ai entendu parler de ce film et du rôle qu'elle y incarnait, j'avoue avoir été intriguée. En effet, elle joue ici le rôle de la compagne de Jenny, le rôle d'une homosexuelle donc. Et étant habituée à la voir s'amouracher de jeunes et jolis garçons (Jared Padalecki, Milo Vintimiglia ou encore Matt Czuchry), j'avais vraiment envie de la voir dans autre chose. Ici, elle est donc amoureuse de Katherine Heigl, autre actrice que j'aime beaucoup depuis que je l'ai découverte dans Roswell il y a de nombreuses années...


Jenny subit les pressions de sa famille qui ne souhaite qu'une chose : que celle-ci trouve un mari. La jeune femme va alors annoncer à ses parents qu'elle souhaite se marier avec sa compagne Kitty. Toute la famille tombe alors des nues en apprenant son homosexualité.

Bon, j'ai été un peu déçue car le rôle d'Alexis Bledel est vraiment très secondaire bien qu'elle soit la fiancée de l'héroïne. Elle est très peu mise en avant, se contente d'être là quand Jenny a besoin d'elle et de disparaître quand ce n'est pas le cas. Elle n'interfère pas dans les événements, ne donne jamais vraiment son avis et s'affirme très peu. En réalité, on ne sait pas grand-chose d'elle, son personnage est très dépouillé et finalement, ce sont Jenny et sa famille qui sont au centre de l'histoire. Evidemment, le film tourne autour de la façon dont Jenny vit son coming-out auprès de sa famille et comment eux réagissent quand elle n'est pas là. Mais je trouve vraiment que le rôle de Kitty aurait pu être un peu plus profond. On aurait par exemple pu savoir si, de son côté, elle avait fait son coming-out et si oui, comment cela s'était passé. Au lieu de ça, elle est juste là, elle attend que les imbruglios familiaux se démêlent sans prendre la défense ni de Kitty, ni de sa famille.


Du coup, ce film m'a bizarrement rappelé Muriel's Wedding car même si le thème est différent est beaucoup moins dramatique, la famille un peu dérangée de Jenny m'a rappelé celle de Muriel. Peut-être à cause de sa sœur complètement obséder par l'état de son gazon? (Il n'y a aucune allusion sexuelle dans mon texte, mais peut-être y en avait-il dans le film du coup!). Bref, pour en revenir au sujet et malgré mes réticences, j'ai quand même apprécié certaines choses dans ce film et notamment les questions qu'il soulève et la façon finalement très humble qu'il a de les traiter. Je pense malheureusement que les a priori qu'ont les parents de Jenny sont très répandus et, même s'il ne s'agit pas là d'un problème qui me touche directement, je sais que beaucoup d'homosexuels hommes et femmes souffrent du rejet et de l'incompréhension de leurs proches. Ici, les parents sont particulièrement insupportables car rabâchant sans cesse à quel point les choix de leur fille bouleversent leur propre vie, comme si avoir une fille lesbienne était la pire des tares. Evidemment, il s'agit ici d'un film donc, après les déchirements, tout est bien qui finit bien mais ce n'est pas toujours le cas dans la vraie vie. C'est pour cela que je me dis que ce genre de film peut peut-être amener les gens à réfléchir. Mais en même temps, ceux qui les regardent sont normalement aussi ceux qui sont déjà ouverts sur le sujet...


Finalement, Jenny's Wedding  m'a quand même permis de passer un bon moment devant mon écran. Sans être un chef-d'oeuvre qui révolutionnera le monde du cinéma, il évoque de façon très sensible des problèmes actuels sans en faire trop. Il n'y a ici aucune effusion de grands sentiments, aucune scène entre les deux femmes uniquement tournées pour attirer un public masculin quelque peu pervers, juste ces deux jolies fiancées qui s'aiment et qui veulent le faire au grand jour... comme des milliers d'autres.


*
Film vu dans le cadre du challenge
(vu le 07/01/2016)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...