Blog en pause prolongée pour cause de préparation du CRPE...

See you soon... or later!

Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

jeudi 17 juillet 2014

Dragons


Alors que le deuxième volet de cette saga signée DreamWorks sort au cinéma, je viens vous parler du premier Dragons. Pourquoi? Parce que pour aller voir la suite, il fallait bien que je connaisse le début! Et oui, je l'avoue, j'étais passé à côté de ce petit bijou des studios à qui l'ont doit Shrek et Madagascar. Et la raison en est simple : si ces deux licences m'ont ravie au début, les suites ont fini par me lasser et Dragons était donc sorti au mauvais moment. Bref, avec un certain retard - d'à peine 4 ans - je viens donc vous parler de Dragons, premier du nom, avant de vous parler de sa suite modestement intitulée Dragons 2!

Première rencontre entre le Viking et le Dragon

L'histoire d'Harold, jeune Viking peu à son aise dans sa tribu où combattre les dragons est le sport national. Sa vie va être bouleversée par sa rencontre avec un dragon qui va peu à peu amener Harold et les siens à voir le monde d'un point de vue totalement différent.

Tout d'abord, quelques mots sur les réalisateurs qui nous éclaireront sans doute sur le succès de ce film. Chris Sanders, tout comme Dean DeBlois, ont participé au scénario de Lilo et Stitch - qui est l'un de mes Disney préférés - et Dean Deblois l'a même réalisé. De plus, côté Scénarii, Chris Sanders peut se targuer d'avoir participé à ceux de classiques Disney incontournables tels que La Belle et la Bête, Aladdin, Le Roi Lion ou encore Mulan. Bref, un duo gagnant aux commandes de ce premier volet d'une saga DreamWorks  - et non Disney - mais peu importe le studio, Chris Sanders et Dean DeBlois font toujours un travail exceptionnel et le succès de Dragons ne trompe pas!

Côté scénario, l'histoire est assez simple comme le prouve le synopsis ci-dessus. Pourtant, même avec quelque chose d'aussi bateau que Vikings Vs. Dragons, on peut faire de grandes choses, qui sortent des sentiers battus! En effet, depuis toujours, les Vikings sont grands, forts et poilus et vivent dans le but de se défendre contre les dragons qui les attaquent régulièrement. Et sachant que la plus grande victoire que peut accomplir un Viking, c'est de tuer un dragon, le fils du chef des Vikings, Harold, est du coup loin d'être à son avantage. Aussi gringalet que son père est robuste, son seul souhait est pourtant de s'intégrer à sa tribu quitte à renier ce qu'il est vraiment. Mais voilà que, face à un dragon certes rare et dangereux mais surtout sans défense et attendrissant, Harold n'a pas le courage de le tuer. Va alors naître une amitié entre deux personnages que tout oppose mais qui ont profondément besoin l'un de l'autre.

Une amitié naissante
De ce fait, Harold s'avère être un héros... anti-héros. Très loin des modèles virils habituels - ici pas de tour de force - le fils de celui qu'on nomme Stoïk la Brute ne se pliera pas aux lois de son village mais va faire en sorte de faire plier Berk à ses propres lois grâce à ses convictions. Face à lui, un personnage féminin fort : Astrid. Contrairement à Harold, elle est complètement en accord avec le mode de vie des Vikings, elle est forte et aime le combat. De ce fait, le duo qu'ils forment est à la fois équilibré mais original. Du moins grâce à Harold puisqu'aujourd'hui, nous avons beaucoup d'héroïne faisant preuve de courage et qui agissent avec autant de bravoure et de virilité qu'un homme mais, en revanche, les héros gringalets qui fuient le combat pour répandre un message de paix tout en forçant le respect de ses aînés sont beaucoup plus rares. Bref, une histoire assez simple, des héros attachants, un dragon carrément craquant (qui me rappelle mon chat!) et après? Graphiquement, c'est à la hauteur. D'autant plus que le film date déjà de 2010! Et pour finir, les musiques collent également parfaitement à l'ambiance du film. 

Astrid, une fille qui a du caractère!

En conclusion, je me demande encore pourquoi j'ai attendu pour découvrir ce film! J'ai vraiment passé un très bon moment et ça m'a vraiment beaucoup beaucoup motivée à aller voir la suite au cinéma. Mais comme il ne faut pas abuser des bonnes choses, je vous parlerai de Dragons 2 demain.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...