Les dernières chroniques

lundi 13 mai 2013

Bride Stories [3]

Titre original : 乙嫁語り [Otoyomegatari]
Dessin : Kaoru Mori
Scénario : Kaoru Mori

Traduction : Yohan Leclerc
Editions : Ki-oon
Date de parution japonaise : 2011
Date de parution française : 2011


Synopsis
Une fois de plus, le clan Hargal repart bredouille tandis que la relation entre Amir et Karluk prend un nouveau tournant. Mais l’heure est venue pour Smith de quitter la famille Eyhon afin de continuer son périple à travers l’Asie centrale.
Sur la route d’Ankara, sa prochaine étape, il fait la rencontre d’une jeune femme qui pourrait bien bouleverser ses plans…

Smith ne peut être que subjugué par la beauté de Talas.
Mon Avis
Comme je le disais dans ma chronique sur le tome 2 de Bride Stories, j'appréhendais un peu le changement de personnage. En effet, ce tome nous annonçait clairement que l'histoire que nous suivions n'était pas celle d'Amir et de son jeune époux Karluk mais bel et bien celle de Smith. Et, s'il était plutôt en retrait dans les deux premiers tomes, il va prendre ici plus d'importance et on va enfin en savoir un peu plus sur ce personnage. Smith arrive donc à l'endroit où un le guide qui doit le conduire à Ankara doit le rejoindre. Mais voilà qu'il se fait voler sa monture et tous ses bagages... tout comme une magnifique jeune femme qui semble atterrée par le vol de son cheval. Elle se prénomme Talas et vit seule avec sa belle-mère. Par chance, les deux jeunes gens retrouvent leurs montures respectives et leurs affaires, mais toujours pas de nouvelle du guide de Smith. Talas invite alors le chercheur à loger chez elle. Cela fait bien longtemps que sa belle-mère ne reçoit plus personne et ça lui fera plaisir...

Nous découvrons donc le passé de ces deux femmes. Talas qui a perdu tous ses maris, sa belle-mère qui a perdu tous ses fils, ainsi que son mari qui n'a pas survécu à la disparition de la fratrie entière. Les deux femmes se retrouvent donc seules pour subvenir à leur besoin et chacune tente, à sa manière de protéger l'autre. Talas en restant auprès de sa belle-mère, cette dernière en refusant la main de sa bru au fils d'un oncle qu'elle n'aime pas. Elle souhaite que Talas soit heureuse. Les deux femmes voient alors dans l'arrivée de Smith l'opportunité d'une union heureuse. Mais Smith ne l'entend pas de cette façon. La vision occidentale du mariage vient ici se confronter à la vision orientale. A travers le personnage de Talas, on découvre la condition de la femme dans les pays d'Asie Centrale. Complètement à la merci des hommes. Pères, maris, frères. On en avait déjà eu un aperçu avec Amir, mais la sensation est ici encore plus pesante.

D'ailleurs, ce que je disais au sujet d'Amir et de ses sentiments n'est pas vrai pour Talas. Je trouve que son personnage est plus travaillé, plus profond et on comprend beaucoup mieux ses motivations. Le chapitre 14 s'intitule d'ailleurs "Les pensées de Talas". Du coup, je suis contente parce que malgré toutes les qualités que je pouvais trouver à ce manga, j'étais complètement frustrée de ne pas comprendre les sentiments du personnage principal féminin. Surtout que, comme je l'ai dit, les femmes d'Asie Centrale n'ont pas du tout les mêmes rapports que nous au mariage, aux hommes et aux relations sociales en général. Il est donc plus difficile de cerner ce que fait et pense Amir, ou Talas, que n'importe quelle autre fille stéréotypée présente dans un manga...

Enfin, la bonne surprise de ce troisième volume, c'est que contrairement à ce que je pensais, les personnages des deux premiers tomes ne sont pas complètement oubliés et j'ai été vraiment ravie de les retrouver! Amir, Karluk mais aussi Pariya... L'auteure a prit le soin de ne pas faire de l'itinéraire de Smith un fil conducteur sans retour possible, et ça j'approuve! De ce fait, avec des graphismes toujours aussi sublimes, des personnages attachants, une vision encore approfondie des coutumes d'Asie Centrale notamment concernant les femmes cette fois, et en ajoutant le fait que Kaoru Mori entre plus en profondeur dans les sentiments de ses personnages et qu'elle n'a pas complètement laissé pour compte ceux qui avaient croisé la route de Smith, Bride Stories devient un manga que j'apprécie de plus en plus!


Devinez qui refait son apparition!
Conclusion
Mes débuts avec Bride Stories ont été plutôt mitigés. Je ne savais pas vraiment si j'aimais vraiment ce manga ou si j'étais juste séduite par les sublimes graphismes. Mais avec ce tome 3, je me suis rendue compte que malgré le manque de profondeur des personnages d'Amir et de Karluk, je m'étais attachée à eux et que j'étais heureuse de continuer à suivre leur histoire tout en en sachant plus sur Smith et en découvrant de nouveaux personnages et de nouvelles coutumes d'Asie Centrale. Donc maintenant, je peux affirmer que le manga de Kaoru Mori est une belle découverte et que j'ai hâte de connaître la suite.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...