Les dernières chroniques

vendredi 29 mars 2013

[Projet 52] 13 - Suranné

Projet 52 est un projet photo initié par Donlope et repris cette année par le blog Tout p'tits et graminées!

Cette semaine, le thème ne m'a à la fois pas vraiment inspiré et le choix de la photo a pourtant été une évidence dès le début. J'aime beaucoup tout ce qui est suranné, "vintage", disons des années 50/60. Les gros motifs colorés, fleuris ou non. Aussi, quand j'ai cherché un appartement sur Pau et que j'ai visité celui où je vis actuellement, outre ses toits mansardés, son espace, son prix et sa situations attractifs, ce qui m'a d'abord séduit c'est le palier! Je suis tombée amoureuse de son papier-peint fleuri tout droit sorti d'une autre époque. C'est donc cela que j'ai eu envie de partager avec vous aujourd'hui!

Mon escalier suranné!
Prochain thème pour le 6 Avril

lundi 25 mars 2013

C'est Lundi, que lisez-vous? [9]

Rendez vous initié par Mallou et repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

La semaine dernière j'ai lu

En ce moment je lis

Ensuite je lirai


Gros chamboulement dans mes prévisions de lecture! 
Il ne me reste qu'un mois avant la fin des cours alors j'ai troqué Belle du Seigneur d'Albert Cohen, que je lirai plus tard, contre Trois Femmes Puissantes de Marie Ndiaye qui est déjà plus court. J'ai fait la même chose avec En lisant en écrivant de Julien Gracq, contre L’Ère du Soupçon de Nathalie Sarraute puisque je dois lire un ouvrage critique. Enfin, je dois absolument avoir lu les Ovidiana (Pyrame et Thisbé, Narcisse et Philomena) ainsi que les Nouvelles Courtoises avant le 12 Avril...
Du coup, j'ai calé quelques manga au milieu histoire de pas mourir d'une overdose de culture!


Et vous, vous lisez quoi de beau?

dimanche 24 mars 2013

In My Mailbox [4]

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. L'idée est maintenant reprise en France par Lire ou Mourir. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés.

Un rendez-vous que j'avais un peu laissé de côté parce qu'en ce moment je n'ai vraiment pas les moyens de mettre de l'argent dans des livres. Cependant, j'ai fait une petite descente à la Médiathèque hier et, comme toujours, je n'en suis pas repartie les mains vides!

Livres pour les cours

Livre pour le plaisir

Quelques mangas

Autre


Et vous, il y avait quoi dans votre Mailbox cette semaine?

[CRC - CGG] Gatsby le Magnifique

Titre original : The Great Gatsby
Auteur : F. Scott Fitzgerald
Traducteur : Jacques Tournier
Date de Parution : 1925
Éditeur : Grasset

Quatrième de Couverture
Nous sommes au lendemain de la Grande Guerre, le mal du siècle envahit les âmes, c'est l'époque de la Prohibition et des fortunes rapides.  En 1922, Jay Gatz, désormais Gatsby, se retrouve fabuleusement riche. Personnage mystérieux installé à Long Island dans une somptueuse propriété, mille légendes courent sur son compte. Elles n'empêchent pas les gens chic, et moins chic, de venir en troupes boire ses cocktails et danser sur ses pelouses. Gatsby le Magnifique joue la carte de l'éblouissement et des folles dépenses comme un appât pour ramener à lui Daisy, mariée à Tom Buchaman, un millionnaire qui, à la différence de Gatsby, n'a pas gagné sa fortune, mais en a hérité. Le jour où l'espoir de reconquérir sa bien-aimée s'évanouit, la fête prend fin et Gatsby meurt, abandonné de tous, sauf de son voisin, Nick Carraway, le cousin de Daisy, qui nous révèle cette histoire.
Gatsby le Magnifique est un des romans emblématiques du XIXe siècle.

Il me sourit avec une sorte de complicité - qui allait au-delà de la complicité. L'un de ces sourires singuliers que l'on ne rencontre que cinq ou six fois dans une vie, et qui vous rassurent à jamais.

Le Choix du Livre
Plusieurs raisons m'ont poussées à lire ce roman. Tout d'abord, je n'avais jamais rien lu de F. Scott Fitzgerald, en plus il fait parti des deux challenges auxquels je suis inscrite. Je voulais également le lire avant que ne sorte l'adaptation cinématographique de Baz Luhrmann avec Leonardo Di Caprio dont je suis fan et enfin, on va parle de ce livre en cours d'anglais. Bref, que de bonnes raisons de parfaire ma culture!

Mon Avis
S'il y a un livre dont on entend parler un peu partout, c'est bien Gatsby le Magnifique! Aussi, je me suis lancée dans la lecture avec l'appréhension de celle qui s'attend à être déçue d'avoir entendu tant d'éloges d'un roman. Et j'avoue que les premières pages me l'ont laissé penser parce que j'ai mis pas mal de temps à entrer dans l'histoire. J'ai trouvé que le roman était très long à se mettre en place, que les explications du début était parfois assez confuses et que l'arrivée de Gatsby tardive. J'ai même faillit décrocher. D'ailleurs, si Gatsby le Magnifique n'avait pas la réputation qu'on lui connait, je pense que je serais passé à autre chose sans me poser de question. Mais la curiosité l'a emporté et je ne regrette pas car une fois que l'histoire est lancée, elle est lancée et on ne s'arrête plus jusqu'à la fin!

L'histoire de Gatsby se passe en 1922, en pleine Prohibition donc. Nous faisons connaissance avec le narrateur, Nick Carraway, tout juste installé à New-York et qui découvre, en même temps que nous, une sorte de bulle où l'alcool coule à flot dans les soirées mondaines, où tout le monde connaît tout le monde, où chacun parle de chacun en essayant d'être placé plus haut socialement parlant mais où l'on fait comme si tout allait bien dans la joie et la bonne humeur. C'est ainsi que Nick entend parler de Gatsby, des soirées qu'il organise et du mystère qui l'entoure. Nick qui sera finalement invité à une de ces soirées. Nick qui, contrairement aux autres, s'intéressera de plus près à Gatsby sans se préoccuper de ses richesses et de sa réputation et qui finira par percer un peu cette carapace pour y découvrir un homme certes riche, mais surtout un homme seul. Et amoureux. Amoureux depuis de nombreuses années de Daisy, la cousine de Nick, mariée à un riche rentier. Elle a été amoureuse de Gatsby, mais il n'avait pas encore la fortune qu'on lui connaît. Alors elle a préféré s'assurer un avenir... C'est donc pour se rapprocher de Daisy que Gatsby se rapproche de Nick.

Mais les évènements vont prendre une tournure totalement inattendue que je garderai sous silence parce que c'est vraiment là que commence l'histoire et l'intérêt de Gatsby le Magnifique. Ce moment où on passe d'un sentiment d'obligation de poursuivre la lecture à un sentiment d'envie frénétique d'en savoir enfin les tenants et les aboutissants. Et c'est ce que j'ai fait... S'il ma fallut quasiment deux semaine pour lire les cinquante premières pages, il m'a fallut deux jour pour lire les deux-cents cinquante suivantes! On y découvre enfin Gatsby, ses rêves, ses illusions et ses désillusions. Après tout, que reste-t-il quand ce pour quoi l'on vit depuis des années se réalise enfin? Le plaisir est dans l'attente, pas dans la réalisation. Gatsby, qui n'a vécu que pour retrouver Daisy, qui s'est installé juste en face de chez elle, qui dépense des fortunes folles pour qu'elle le remarque... et soudain elle est là. Et après quoi? Pour le savoir, je ne peux que vous inviter à découvrir ce roman, ou attendre Mai 2013 et voir ce qu'en a fait le talentueux Baz Luhrmann!

C’est ainsi que nous avançons, barques luttant contre un courant qui nous rejette sans cesse vers le passé.

Conclusion
Un livre que je ne peux pas considérer comme un Coup de Coeur car j'ai vraiment mit trop de temps à entrer dans l'histoire, mais que j'ai finalement beaucoup aimé! J'ai aimé le personnage de Gatsby, ses mystères, ses incohérences, ses attentes. Le personnage de Nick aussi, sûrement le plus lucide de toute cette folle aventure. J'ai aimé me plonger dans cette Amérique d'entre-deux guerres. Les années folles. J'ai hâte de voir le film!

Ce livre a été lu dans le cadre du :



samedi 23 mars 2013

[Projet 52] 12 - Petits Bonheurs

Projet 52 est un projet photo initié par Donlope et repris cette année par le blog Tout p'tits et graminées!

Cette semaine, le thème du projet 52 était Petits Bonheurs. Au pluriel. J'ai donc décidé de mettre de côté mon appareil photo et d'utiliser mon téléphone portable afin de capturer un petit bonheur par jour tout au long de la semaine. Un thé pomme/cannelle quand il fait froid. Une représentation de Capoeira dans la rue. Boire un coup entre copines. Se replonger dans un livre qu'on a aimé. L'arrivée du Printemps. Cuisiner. Faire une séance photo avec la troupe de théâtre. Une semaine pour voir la vie du bon côté, une expérience à mettre en pratique aussi souvent que possible!

Un bonheur par jour!
Prochain thème pour le 30 Mars

lundi 18 mars 2013

[Projet 52] 11 - A pleine ouverture

Projet 52 est un projet photo initié par Donlope et repris cette année par le blog Tout p'tits et graminées!

Encore du retard sur mon Projet 52 cette semaine! J'ai réussit à faire la photo à temps mais malheureusement je n'ai pas pu la poster car je n'avais pas le nécessaire pour la faire passer de mon appareil photo à mon netbook! Bref, j'ai décidé de suivre ce thème "à la lettre" et d'apprendre à me servir de l'ouverture du diaphragme, comme conseillé par Véro. J'ai eu pas mal d'occasion de m'y exercer et j'ai finalement choisit de vous présenter un cliché que j'ai prit dans les bois du Colorado Provençal, près de Rustrel.

A pleine ouverture lors d'une balade en forêt

Prochain thème pour le 23 mars
Petits Bonheurs

C'est Lundi, que lisez-vous? [8]

Rendez vous initié par Mallou et repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

La semaine dernière j'ai lu

En ce moment je lis

Ensuite je lirai

Encore une petite semaine de lecture. Je comptais profiter des vacances pour lire, j'ai profité des vacances tout court! Je pense qu'il va me falloir pas mal de temps pour venir à bout de Belle du Seigneur et j'ai d'autres lectures obligatoires entre temps, donc je pense que ce sera une lecture intermittente!


Et vous, vous avez lu quoi cette semaine?
Belle semaine de lecture à tous et à toutes!

jeudi 14 mars 2013

Japon 1 an après - 8 regards sur le drame

Dessinateurs : Katsura TAKADA, Mimu HINATA, Ken TAKAHASHI, Ma-yu FUJI, YUDAI, Megumi ASADA, Tetsuya KAWAISHI, Amane ASANAGI
Scénaristes : GLOU (F), Tetsuya KAWAISHI, Yoshiha KONO, Dayhne BINATAI (F), Ma-yu FUJI, YASMINE (F), Katsura TAKADA, KAEDE
Editions : Kazé Manga
Date de parution : 2012
Bénéfices reversés en intégralité à la Croix Rouge Japonaise

Le mot de l'éditeur
La raison pour laquelle j’ai décidé, en tant qu’éditeur de bandes dessinées japonaises, de réaliser cet ouvrage et de le concevoir comme un pont entre le Japon et la France, est très simple. Je suis tombé amoureux du Japon il y a près de 20 ans, et je n’ai jamais cessé de l’aimer. Ce pays est unique et d’une incroyable richesse culturelle et humaine. J’y ai trouvé mon métier, mes amis, ma femme, ma seconde famille. Je suis français de nationalité, mais j’aime à croire que je suis un peu japonais dans l’âme. En tout cas, mon âme a été meurtrie à cette occasion.

Kazé est une société française appartenant à un groupe éditorial japonais, et mes collègues sont français et japonais. C’est tous ensemble que nous avons rêvé ce projet. Cette anthologie graphique a pour but de rappeler qu’il y a tout juste un an, des milliers de gens ont été emportés en quelques instants. De penser à tous ceux qui sont aujourd’hui dans la misère totale, et qui ont tout perdu. Un livre qui donnerait la parole à des auteurs japonais épaulés par des Français. Un livre qui avec votre aide et votre soutien, nous permet aujourd’hui d’aider ensemble les victimes qui tentent de survivre et de se reconstruire. Ce livre que vous tenez entre vos mains, c’est l’hommage sincère d’une maison d’édition à nos amis Japonais, vers qui vont aujourd’hui nos pensées. Gambatte Nihon !


Mon Avis
Il y a quelques jours, le 11 Mars, cela faisait deux ans que la catastrophe japonaise avait eue lieu. Je voulais faire la chronique de ce livre à cette occasion mais je n'ai pas pu alors je la fait maintenant. De toute façon, j'ai envie de dire qu'on ne devrait pas attendre les "commémorations" pour parler de ce genre d'évènements qui passent bien vite aux oubliettes dans les médias alors que la situation est loin de s'être améliorée. Je parle du Japon, je pourrais parler d'Haïti. Ou d'ailleurs. Mais le livre a été édité par Kazé Manga pour venir en aide à la Croix Rouge Japonaise, une initiative parmi tant d'autres mais qui a le mérite d'exister et, surtout, qui nous permets à nous, français bien à l'abri et loin du drame, de nous rendre un peu mieux compte de ce qui s'est passé là-bas. Et de comment les gens ont vécu, je devrais même dire survécu, à tout ça.

Le livre se compose donc de huit petites histoires sous forme de manga avec, au début de chacune d'elle, une petite interview du scénariste (qui est parfois également le dessinateur) expliquant en quelques mots où il/elle était au moment des évènements, ce qu'elle faisait, ce qu'il en était de ses proches et la raison pour laquelle il/elle a accepté de participer au projet initié par Kazé Manga. J'ai trouvé que le fait que chaque auteur  parle de sa propre expérience constituait déjà un gros attrait pour ce livre parce qu'il s'agissait de vraies expériences de personnes qui étaient au Japon au moment du drame. Plus ou moins loin de l'épicentre mais s'inquiétant d'abord pour des proches, puis pour tout un pays ensuite. Puis les huit petites histoires. Tadaima. Vivre. La Survivante. C'est ton tour Gaichi. Un centenaire à Fukushima. Le Cercle des liens. Le Symbole de la reconstruction. Un Otaku à Sendai.

Huit petites histoires toutes différentes, tant au niveau du scénario qu'au niveau du dessin, mais qui retracent toutes le même évènement. De façon plus ou moins optimiste mais toujours très sincère. Il y a certaines histoires où le drame est vécu de façon très personnelle, intimiste. D'autres qui mettent en avant l'élan de solidarité qui a déferlé sur le pays. Il est difficile de critiquer un tel livre, ou de choisir une histoire préférée. On ne peut pas choisir sa "vision préférée du drame", on ne peut qu'assister, impuissant, à ce qui se déroule sous nos yeux. Enfin, un peu moins impuissant quand même quand on tient ce livre entre ses mains et qu'on sait que, aussi infime que ce soit, on a pu participer à notre échelle pour aider ce pays.

Conclusion
Japon 1 ans après est donc une oeuvre qui tient sa force et son intérêt non seulement de l'évènement qu'elle retrace à un moment où le monde commence à oublier ce qui s'est passé mais également de sa plurivocalité qui nous permet à travers un seul livre d'avoir plusieurs visions du drame de Fukushima tout en aidant le pays. Ne serait-ce que pour ces aspects-là, ce livre à l'initiative de Kazé Manga est une belle réussite et une belle découverte que je ne saurais que vous conseiller. Même si ça fait deux ans. Même si ça fait dix ans.

mardi 12 mars 2013

Top Ten Tuesday [5] - Notre PAL pour le printemps à venir

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Cette semaine, on partage notre PAL pour le printemps à venir!

1 - Belle du Seigneur
Albert Cohen

2 - Les Ovidiana

3 - Nouvelles Courtoises

4 - Le Rivage des Syrtes
Julien Gracq

5 - Cercle
Yannick Haenel

6 - Vies minuscules
Pierre Michon

7 - En lisant, en écrivant
Julien Gracq

8 - Un barrage contre le Pacifique
Marguerite Duras


Cette semaine, je m'arrête à 8 parce que ce printemps sera placé sous le signe des livres de cours et que rien que Belle du Seigneur va me prendre un certain temps!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...