Les dernières chroniques

dimanche 9 décembre 2012

Les Mondes de Ralph

Les Mondes de Ralph


Titre original : Wreck-It Ralp
Réalisateur : Rich Moore
Produit en 2012
Sortie le 5 Décembre 2012 (France)
Durée : 1h41

Les Plus :
- Un univers rempli de références vidéo-ludiques.
-Des personnages attachants qui vous feront rire et pleurer!
- Une bande originale géniale, avec de la J-Pop!
- Les graphismes sont beaux et aussi variés que les univers des jeux vidéo représentés.

Les Moins :
- Pourquoi Sugar Rush n'existe pas en vrai jeu vidéo?


Synopsis
Dans une salle d’arcade, Ralph la Casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous…
Vanellope Van Schweetz quant à elle, évolue dans un jeu de course, fabriqué uniquement de sucreries. Son gros défaut : être une erreur de programme, ce qui lui vaut d’être interdite de course et rejetée de tous…
Ces deux personnages n’auraient jamais dû se croiser… et pourtant, Ralph va bousculer les règles et voyager à travers les différents mondes de la salle d’arcade pour atteindre son but : prouver à tous qu’il peut devenir un héros… Ensemble, arriveront-ils à atteindre leurs rêves ?

Ralph chez les Méchants Anonymes!

Le Choix du Film
Etant une grande fan de Disney et des jeux vidéo, je ne pouvais décemment pas passer à côté du petit dernier des Studios d'animation Disney! 

Mon Avis
Ralph est, le méchant du jeu Fix-It Felix Jr. Un petit jeu de borne d'arcade ou, tandis qu'il détruit tout, le joueur incarne le gentil Felix qui répare tout derrière le gros méchant Ralph. Mais une fois la salle d'arcade fermée, le petit monde de Fix-It Felix Jr. se retrouve pour festoyer dans les luxueux appartements du building détruit par Ralph partie après partie, tandis que ce dernier se retrouve seul dans son lieu d'habitation : une décharge! A l'occasion des 30 ans du jeu, une fête est organisée chez Felix, et Ralph n'y est pas convié. Le gros balourd attachant décide d'y aller quand même mais ne manque pas de faire quelques dégâts sur son passage. Les autres lui font gentiment comprendre que c'est un méchant et que les médailles, c'est pour les gentils. Et, pensant que Ralph n'en obtiendrait jamais, ils lui promirent que s'il réussissait à en obtenir une, alors il aura aussi droit à son appartement. Ni une, ni deux, voilà notre Ralph parti à la conquête d'une médaille à travers différents mondes vidéo-ludiques qui, bien que créés spécialement pour le film, ne sont pas sans rappeler des univers de jeux bien réels! Faisant d'abord un tour dans un jeu HD de style FPS répondant au nom de Hero Duty, il atterrira ensuite dans un jeu de kart coloré, Sugar Rush, où il fera la connaissance de la petite Vanellope Von Schweetz. Une gamine sans doute aussi seule que lui car considérée comme un bug, une erreur du jeu qui n'aurait pas dû exister. Nos deux comparses vont alors faire équipe pour essayer de se faire une place dans l'univers impitoyable du jeu vidéo...

J'ai énormément de choses à dire sur ce film que j'ai vraiment adoré! Dès les premières minutes, je me suis sentie en terrain connu avec des clins d'oeil et des caméos de personnages de jeux vidéo qui m'étaient familiers. Mais j'avoue que j'appréhendais un peu que tout le film ne soit basé que sur ces références et qu'il s'appuie là-dessus pour nous délivre un scénario pauvre. En d'autres termes, j'avais peur que Les Mondes de Ralph soit un "attrape-geek" et une belle arnaque! Aussi, grande fut ma joie quand je me suis aperçue que ce n'était pas du tout le cas! Il y a effectivement plein de références aux jeux vidéos (Sonic, Pacman, Super Mario Bros, Metal Gear Solid, Q*Bert, et bien d'autres), mais à côté de ça, ce n'est pas un mais bien trois autres univers tous différents les uns des autres et qui reprennent les codes des jeux vidéo qui ont été entièrement créés par les Studios Disney! L'univers de Fix-It Felix Jr. est un jeux qu'on qualifierait de rétro. Tout de pixel créés, il n'est pas sans rappeler les tout premiers Donkey Kong lorsque le gros singe appartenait encore à l'univers de Mario. Le monde de Hero Duty est celui d'un bon gros FPS à la Gears of War, Halo ou encore Bioshock pour les connaisseurs, avec une référence certaine à Call of Duty pour le titre. Et enfin le jeu Sugar Rush, un jeu de course de kart kawaii, coloré, avec une "Rainbow Road" digne de Mario Kart! On prend vraiment plaisir à voir nos deux héros évoluer à travers ces différents styles de jeux remplis de personnages très caractéristiques de chacun d'entre eux (mention spéciale au Sergent Calhoun) qui vont pourtant se côtoyer. Vous vous êtes déjà demandé comment Princesse Peach survivrait dans un Resident Evil par exemple?

C'est marrant de se poser ce genre de questions et pourtant ça ne m'était jamais venu à l'esprit. De même qu'imaginer que les personnages de jeux vidéos ont leur petite vie bien à eux dès que nous éteignons la console! Qu'il existe une sorte de centrale où ils se retrouverait tous après leur journée de dur labeur. Du coup, hier soir en rentrant du cinéma, je n'ai pas pu m'empêcher de me demander ce qu'étaient en train de faire Lightning, Snow, Vanille et les autres personnage de Final Fantasy XIII pendant que je regardais le film! Mais revenons-en à nos deux joyeux loufoques : Ralph la Casse et Vanellope Von Schweetz. Un duo plutôt inattendu, un (faux) méchant et une petite fille buggée, mais qui marche bien. Deux personnages attachants avec une mention spéciale à Vanellope que j'ai tout simplement adoré! Elle est mignonne à souhait, avec une langue bien pendue, et en plus elle vit dans un monde de sucrerie. Un monde qui, par ailleurs, est sublime graphiquement parlant! Les textures sont magnifiques et les graphismes n'ont rien à envier à Pixar! La 3D reste, selon moi, une option pas nécessaire (voire inutile) à la qualité du film (d'autant plus que ça a tendance à me donner la migraine) mais c'est difficile de trouver un cinéma qui diffuse les films en 2D maintenant... Et pour finir, le tout est porté par des musiques variées et entraînantes puisqu'on va de Skrillex à Rihanna en passant par la J-Pop d'AKB48! Les Studios Disney nous auraient-ils pondu un petit chef-d'oeuvre? A vous de me le dire!

Vanellope et Ralph à Sugar Rush
Conclusion
En ce qui me concerne en tout cas, Les Mondes de Ralph a été un vrai coup de coeur! J'ai adoré ce film d'animation du début à la fin et je ne saurais que trop le conseiller à tout le monde! Que vous soyez petit ou grand, geek ou pas, vous apprécierez forcément ces deux personnages si attachants. Si vous êtes familier à l'univers des jeux vidéos, vous ne pourrez pas vous empêcher d'essayer de trouver toutes les petites références parsemées dans le film. Mais si cet univers vous est étranger, peu importe parce que le scénario se suffit à lui-même! Et qui sait, peut-être que ça vous donnera envie de découvrir les joies du jeu vidéo?


Voir la bande-annonce?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...