Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

lundi 17 décembre 2012

Quand j'étais Jane Eyre

Auteure : Sheila Kohler
Titre Original : Becoming Jane Eyre
Traductrice : Michèle Hechter
Parution Américaine : 2009
Parution Française : 2012
Éditeur : La Table Ronde

Quatrième de Couverture
Dans le calme et la pénombre, au chevet de son père qui vient de se faire opérer des yeux, Charlotte Brontë écrit, se remémore sa vie, la transfigure. Elle devient Jane Eyre dans la rage et la fièvre, et prend toutes les revanches : sur ce père, pasteur rigide, désormais à sa merci, sur les souffrances de son enfance marquée par la mort de sa mère et de deux sœurs aînées, sur sa passion malheureuse pour un professeur de français à Bruxelles, sur son désespoir face à son frère rongé par l'alcool et la drogue, sur le refus des éditeurs qui retournent systématiquement aux trois sœurs Brontë leurs premiers romans, envoyés sous pseudonyme.

Sheila Kohler se glisse dans la tête de Charlotte Brontë et de son entourage afin de décrire les méandres de la création. Sans se départir du style cristallin de ses précédents ouvrages, elles restitue avec finesse le climat qui a donné naissance aux œuvres des sœurs Brontë : Jane Eyre, bien sûr, mais aussi Les Hauts de Hurlevent et Agnes Grey, trois joyaux de la littérature anglaise.

Le nom lui vient comme ça. Elle ne croit pas l'avoir jamais entendu. A-t-elle connu quelqu'un qui le portait ? Est-il inspiré de la rivière et de la belle vallée de l'Ayre qu'elle connaît si bien? Vient-il de l'air, ou du feu, peut-être? Il y aura du feu et de la colère dans son livre, il sera en guerre contre le monde tel qu'il est. Injuste ! Injuste ! 

Le Choix du Livre
Encore un emprunt à la Médiathèque! Je suis fasciné par l'histoire de Jane Eyre, et plus globalement par les soeurs Brontë, depuis toujours. Aussi, le seul titre m'a suffit à avoir envie de lire ce roman!

Mon Avis
Aidée de biographies, de témoignages, de lettres et bien évidemment des romans des trois soeurs,  la romancière Sheila Kohler, nous livre l'histoire de la famille Brontë et plus particulièrement celle de Charlotte, au moment où celle-ci se lance dans l'écriture de ce qui va devenir l'un des plus grands succès littéraires anglais : Jane Eyre. Seule auprès de son père convalescent, Charlotte a tout le loisir de penser, de revenir sur son passé, sur la perte de ses deux soeurs aînées, sur ses amours déçus avec cet homme qu'elle n'arrive pas à oublier, sur ses échecs auprès des éditeurs... Et nous, lecteurs, avons l'honneur d'avoir accès à tout cela, et de comprendre comment se sont tisser les fils qui ont doucement donné naissance au roman de Charlotte Brontë. Mais pas que! En effet, la narration se veut omnisciente et nous avons donc le loisir de connaître les pensées de la plupart des personnages, notamment les deux autres soeurs, Anne et Emily à qui l'on doit Les Hauts de Hurlevent et Agnes Grey et leur père. Seul leur frère, Branwell, reste autant un mystère pour nous que pour sa famille. Alcoolique et drogué, ce personnage sera cependant présent tout au long de Quand j'étais Jane Eyre, et il inspirera certains traits de caractère des personnages imaginés par les soeurs Brontë.

Il y a de fortes chances pour que l'écriture de Jane Eyre ne se soit absolument pas passé comme Sheila Kohler l'a imaginé. Cela dit, les grandes lignes de l'histoire connue de cette famille brisée mais unie dans le malheur sont respectées. Quant au reste, il nous permet d'imaginer ce qu'a pu être la vie de ces femmes qui se sont battues et qui n'ont jamais renoncé à l'écriture dans une Angleterre victorienne où l'écriture n'est pas l'apanage des femmes, ou rien n'est l'apanage des femmes d'ailleurs, et où elles devront d'ailleurs commencé par publier sous des pseudonymes masculins avant que Charlotte ne décide d'assumer ses écrits, de s'affirmer et donc de se dévoiler au grand public. Acte que ses soeurs, dont les livres ont obtenus moins de succès à l'époque, ne cautionneront pas forcément. Et le succès aléatoire d'Anne et d'Emily, puis de Charlotte, ne fera qu'accentuer un climat de rivalité entre ces soeurs pourtant si proches. On imagine facilement ce qu'a pu ressentir Charlotte quand seul son livre n'a pas été publié aux côté de ceux de ses soeurs. On peut imaginer la jalousie de ces mêmes soeurs dont les oeuvres seront finalement évincé par le succès de leur aînée qui, en plus, aura le privilège d'avoir un éditeur honnête.

Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment bien aimé ce roman qui traite de sujets que j'affectionne particulièrement : les soeurs Brontë et l'Angleterre du XIXème siècle. Bien que la condition des femmes de cette époque ne soit pas une des plus enviable, j'ai toujours adoré les destins de ces héroïnes tragiques et romanesques. Et Charlotte Brontë est ici à l'image des personnages qu'elle a créée. L'héroïne d'un livre qu'elle aurait pu écrire elle-même. Quand j'étais Jane Eyre est donc un livre qui ne nous apprend donc rien de plus sur la vie des Brontë que les biographies à leurs sujet, mais qui nous permet d'imaginer de façon un peu plus douce et romancée la genèse de l'oeuvre qu'a été et qu'est encore Jane Eyre. Ce roman de Sheila Kohler, en plus de nous plonger dans le quotidien de Charlotte et de ses soeurs, nous donne envie de nous plonger ou de nous replonger dans leurs oeuvres incontournables! C'est pourquoi j'ai l'intention de les relire mais aussi de me lancer dans un marathon de leurs adaptations cinématographiques!

Qui donc voudrait lire les écrits de la fille d'un obscur pasteur, installé au fin fond du Yorkshire ? Et qu'est-ce qu'elle a bien pu raconter ? Que sait-elle, ayant vécu la plus grande partie de sa vie isolée, préservée, protégée dans son presbytère reculé, sans rien autour d'elle sinon la lande nue, ses sœurs célibataires, sa tante célibataire, une vieille servante ignorante, un frère délinquant et un père pasteur ?

La Conclusion
Quand j'étais Jane Eyre est un livre que je recommanderais aux passionnés du genre, pour peu qu'ils soient assez ouverts d'esprit pour faire la part du réel et la part de fiction et qu'ils ne prennent pas ce roman pour une biographie pure et simple. J'ai personnellement passé un moment agréable en compagnie de Charlotte, mais il m'a quand même fallut un petit temps d'adaptation au début...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...