Les dernières chroniques

Final Fantasy Type-0

samedi 15 décembre 2012

Persepolis, d'après la BD éponyme de Marjane Satrapi

PERSEPOLIS

Réalisateurs : Marjane Satrapi & Vincent Paronnaud
Produit en 2007
Sortie le 27 Juin 2007 (France)
Durée : 1h35

Les Plus :
- Un dessin animé traitant d'un fait réel et grave mais qui ne manque pas d'humour.
- La lumière est faite sur des évènements dont, finalement, on ne sait pas grand-chose.
- Un film qu'on peut cependant apprécier même sans connaître son contexte historique et qui nous donne envie d'en savoir plus!

Les Moins :
- Avant, j'aurai sans doute parlé du style graphique qui m'a longtemps rebuté au point de ne pas regarder le film mais en fait on s'y fait très vite!


Synopsis
Téhéran 1978 : Marjane, huit ans, songe à l'avenir et se rêve en prophète sauvant le monde. Choyée par des parents modernes et cultivés, particulièrement liée à sa grand-mère, elle suit avec exaltation les évènements qui vont mener à la révolution et provoquer la chute du régime du Chah.
Avec l'instauration de la République Islamique débute le temps des "commissaires de la révolution" qui contrôlent tenues et comportements. Marjane qui doit porter le voile, se rêve désormais en révolutionnaire.
Bientôt, la guerre contre l'Irak entraîne bombardements, privations, et disparitions de proches. La répression intérieure devient chaque jour plus sévère.
Dans un contexte de plus en plus pénible, sa langue bien pendue et ses positions rebelles deviennent problématiques. Ses parents décident alors de l'envoyer en Autriche pour la protéger.
A Vienne, Marjane vit à quatorze ans sa deuxième révolution : l'adolescence, la liberté, les vertiges de l'amour mais aussi l'exil, la solitude et la différence.

A bas le Chah! A bas le Chah!

Le Choix du Film
Depuis le temps que tout le monde me dit que c'est un film super-méga-génial que je dois absolument voir, j'ai profité de tomber sur le DVD à la BU pour l'emprunter. Même si j'avoue que jusqu'au bout, je suis restée sceptique parce que les dessins m'emballaient vraiment pas!

Mon Avis
Aujourd'hui, je vais vous parler en tant que véritable panda inculte parce que je n'ai jamais daigné ouvrir la BD dont est adapté le film et qu'en plus, je n'ai aucune connaissance des faits historiques racontés! C'est donc avec un regard plein d'innocence que j'ai découvert la vie de la petite Marji en Iran, sous le régime du Chah, puis sous la République Islamique. Le tout sur fond de guerres et de révolutions. Révolution en Iran, mais aussi révolution dans la vie de notre héroïne qui passe d'une enfance choyée dans un pays certes en guerre mais dans une famille hors du commun, avec des parents et une grand-mère ouverts et cultivés, à une adolescence seule dans un pays étranger à la découverte des aléas de la vie et de l'amour. Persepolis a donc la prétention de retracer à la fois une grande partie de l'histoire de Marjane et une grande partie de l'Histoire de l'Iran, ce qui peut paraître énorme pour un film d'à peine 1h30. Mais en fait non.

Tout va très vite mais l'essentiel est dit et montré. On comprend très bien la situation du pays, et la situation de Marjane et de sa famille. On assiste à des évènements graves et tragiques, mais jamais Marjane ne s'apitoie sur ce qu'elle a vécu et, au contraire, fait preuve de beaucoup d'humour voire de légèreté compte tenu du drame qui se déroule devant nos yeux. Drame autant personnel que social et politique puisque la situation de l'Iran fait qu'il est préférable pour une adolescente telle que Marjane de quitter ce pays dans lequel elle ne peut pas laisser libre cours à ses idées et où chacune de ses tentatives pour garder un semblant de liberté intellectuelle la mette en danger. Ses parents l'envoie donc en Autriche, où elle essaye de tenir la promesse faite à sa grand-mère : rester intègre et ne pas oublier d'où elle vient. Combat bien difficile pour la jeune iranienne qui, si elle se sentait oppressée en Iran, ne se sent pas forcément plus à sa place dans ce nouveau pays. A un âge où il est déjà difficile de savoir qui l'on est et d'où l'on vient, la petite Marji devra se chercher d'autant plus avant de trouver sa voie.

Persepolis est donc un film hors du commun, qui ne ressemble à aucun autre tant par son originalité graphique que par le sujet qu'il aborde et la façon dont il le traite. Il retrace un évènement social et politique particulier dans une famille particulière. Mais le fait qu'il s'agisse d'un dessin animé, en noir et blanc qui plus est, le rend universel et lui évite beaucoup de préjugés. Ce qui n'est pas de l'avis de tout le monde cependant, quand on pense à tout le remue-ménage qu'il y a eut à sa sortie dans certains pays, et sa censure pure et simple dans d'autres. Je vais pas revenir sur tout ce qui est polémique et politique parce que ce sont deux choses que je ne maîtrise absolument pas. Alors pour compenser ça, je vais vous parler de la grand-mère de Marjane qui est sans aucun doute mon personnage préféré! Elle est juste délirante, et elle me rappelle limite ma grand-mère à moi dans sa manière d'aborder la vie, de dire les choses clairement et de pas se prendre la tête pour des broutilles! Que dire de plus? Si vous n'avez pas vu ce dessin animé, n'attendez plus et lancez-vous (je dis ça dans l'espoir de ne pas avoir été la seule à attendre autant de temps pour me décider!).

"Dans ta vie, tu rencontreras beaucoup de trous du cul."
La grand-mère de Marjane

Conclusion
Un film à voir absolument si ce n'est pas déjà fait! Je regrette d'avoir attendu si longtemps à cause de mes préjugés absurdes pour découvrir ce petit bijou. Même si, je l'avoue, avec tout le bien qu'on m'en a dit j'en attendais peut-être un chouïa plus mais Persepolis a quand même plus que rempli son contrat! Pour dire, j'ai même envie de lire la BD alors que je ne suis pas une grande fan du genre!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...